Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2007

BASTIEN BRIERE, DU ROMAN A LA PISTE (ACTE 2)

DOUBLE VICTOIRE A LEDENON POUR BASTIEN BRIERE

_

Les lecteurs des Aventures de David Sarel, l’avocat – pilote héros récurrent des romans de Thierry Le Bras (1) connaissent bien Bastien Brière. Le jeune pilote manceau est en effet l’auteur de la préface et un des héros de « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans », un roman policier dont l’action se déroule dans le cadre du Championnat LMS et des 24 Heures du Mans. Dans cette fiction, Bastien est le premier pilote du proto Vivia LMP2 qui se bat pour le podium avec les prototypes Audi et Pescarolo, notamment celui du fabuleux Sébastien Loeb.

_

Dans le monde réel, Bastien Brière se montre tout aussi brillant que dans l’univers de fiction de David Sarel. Pour preuve, ses deux victoires le week-end dernier à Lédenon dans le très relevé Championnat de France GT3.

_

Bastien BRIERE a remporté avec son coéquipier Romain YVON les deux courses du week-end qui se sont déroulées au circuit de LEDENON, près de NIMES.

Si la première course s’est déroulée sans problème pour le jeune équipage de l’ASTON MARTIN N°76, il n’en a pas été de même pour la seconde course ou Bastien a du batailler ferme pour obtenir une superbe victoire qui lui permet d’occuper maintenant la seconde place du classement général de la catégorie GT3.

__

Extrait communiqué FFSA :

_

Première course GT3 :

_

Hexis Racing sur son circuit

_

« La première victoire est toujours la plus difficile » déclarait Bastien Brière à l’arrivée. Le pilote Hexis Racing prenait le meilleur départ en Championnat de France FFSA GT3, et profitait d’une mésentente entre la Lamborghini de Nicolas Navarro et la Ferrari de Michael Petit pour prendre le commandement. Brière s’envolait en tête, devant un peloton compact composé de Dany Snobeck (Ferrari 430 GT3), Bruno Dubreuil (Lamborghini Gallardo GT3), Arnaud Peyroles (Dodge Viper GT3), Wilfried Merafina (Ferrari 430 GT3), Michaël Petit (Ferrari 430 GT3) et Nicolas Navarro (Lamborghini Gallardo GT3). Les positions allaient évoluer au sein de ce groupe compact, mais personne ne venait contrarier le cavalier seul de l’Aston Martin de Bastien Brière. Après les changements de pilotes, la Ferrari maintenant emmenée par Gilles Vannelet s’emparait de la tête avant d’écoper d’un « Drive Through », ce qui permettait à l’Aston Martin DBRS9 N° 76 de reprendre sa position de tête. Romain Yvon franchissait donc pour la première fois le drapeau à damiers en tête, offrant ainsi à Hexis Racing son premier succès avec l’Aston Martin DBRS9. Nicolas Navarro et Fabien Giroix terminaient finalement deuxième, devant Wilfried Merafina et Christian Beroujon.

_

ILS ONT DIT :

_

Bastien BRIERE (Aston Martin DBRS9, Hexis Racing), 1er GT3 : « Le départ était mouvementé, mais j’ai trouvé une porte à l’extérieur pour prendre la tête sans toucher personne ! J’ai fait ma course tout seul, ce qui m’a permis de choisir un bon rythme, rapide et me permettant de gérer l’auto. C’était important pour nous de gagner ici, puisque le team Hexis Racing est basé sur ce circuit et qu’il y avait beaucoup d’invités. La première victoire est la plus difficile, j’espère que maintenant nous sommes du bon coté de la pente !

Romain YVON (Aston Martin DBRS9, Hexis Racing), 1er GT3 : « Bastien a fait un bon début, il a crée les fondations de cette victoire, moi en fait je n’ai pas eu grand-chose à faire, j’ai juste géré notre avance. Il fallait faire attention de ne pas tomber dans un faux rythme. Maintenant nous avons gagné une course, cela va donner le moral à tout le monde. Nous sommes armés pour aller chercher le titre. »

_

Deuxième course GT3 :

_

Trafic d’influence !

_

La course tenait toutes ses promesses en Championnat de France FFSA GT3. L’Aston Martin DBR9 de Romain Yvon virait en tête devant les Ferrari de Christopher Campbell et de Gilles Vannelet. Pendant que les deux Ferrari s’expliquaient, Yvon prenait le large. Vannelet trouvait finalement l’ouverture. Au moment de changer de pilotes, les positions étaient les suivantes : Yvon menait la danse, devant Vannelet, Leclerc et Giroix. La seconde partie de course allait être décisive pour la victoire. Certes Bastien Brière et Michaël Petit relayaient leurs équipiers en conservant des positions identiques, mais l’Aston Martin DBRS9 et la Ferrari 430 GT3 pointaient roues dans roues. Petit tentait de trouver l’ouverture par tous les moyens, mais Brière résistait bien. Les deux hommes gratifiaient le public d’une passe d’armes grandiose ! Petit parvenait à trouver l’ouverture… pour quelques mètres seulement puisque Brière reprenait dans la foulée sa position de pointe. L’Aston Martin profitait du trafic pour faire la différence en fin de course, et le team Hexis Racing pouvait laisser éclater sa joie, en remportant à domicile les deux courses. Si Michaël Petit et Gilles Vannelet se montraient déçu de louper la victoire de si peu, les deux hommes pouvaient se féliciter de leur belle prestation. A Dijon, où le team Sport Garage a fait récemment une séance d’essais studieuse, les deux hommes auront à cœur de prendre leur revanche. Enfin, les réguliers Fabien Giroix et Nicolas Navarro terminaient troisième. Fabien Giroix repartait donc seul en tête du Championnat de France FFSA GT3, avec onze points d’avance sur Brière et Yvon.

_

ILS ONT DIT :

_

Bastien BRIERE (Aston Martin DBRS9 N° 76, Hexis Racing), 1er GT3 : « Deux victoires ce week-end… c’est l’essentiel. C’était important pour le team. Pour le Championnat GT3 c’est également vraiment important de marquer de gros points après notre week-end plus difficile à Nogaro. Les Ferrari sont rapides, et c’est certain que je ne voulais pas céder facilement. Ce n’était pas simple de contenir Michaël Petit, cela a même été très juste puisque nous nous sommes touchés. Je comprends la déception de Vannelet et Petit, je suis désolé pour eux, mais aujourd’hui la balance a penché de notre coté. On fait ce qu’il faut pour réussir, l’équipe travaille très bien, mais les autres aussi. C’est un Championnat disputé, les courses sont belles et comme ça le public, les partenaires et les médias sont contents, et j’espère qu’ainsi ils vont être convaincus par ce Championnat.»

_

Pour vous faire une idée de l’Aston de Bastien :

http://news-img.caradisiac.com/IMG/jpg/AM-DBRS9-1_grande.jpg

_

(1) cf les romans de Thierry Le Bras parus aux Éditions Astoure (diffusés par Breizh):

Circuit Mortel à Lohéac ;

Faits d’enfer à Carnac ;

Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans.

_____

Pour vous faire une idée de l’Aston de Bastien :

http://news-img.caradisiac.com/IMG/jpg/AM-DBRS9-1_grande.jpg

_

Bastien Brière en dédicace de Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans avec Thierry Le Bras et Julien Mouthon, c’est sur :

_

http://ericrondel.skyrock.com/7.html (photo LE MANS)

_

Pour quelques anecdotes sur Bastien Brière en course, rendez vous sur :

http://www.endurance-info.com/article.php?sid=2705

_

http://www.endurance-info.com/article.php?sid=2844

_

http://www.leblogauto.com/2006/10/roman-de-course.html#more-6407

14:22 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.