Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2006

J - 3

J – 3

Nous vous avions promis la semaine dernière de mettre en ligne après le pesage la composition de l’équipage de la Vivia LMP 2 qui visera une place sur le podium lors des 24 Heures du Mans 2006. Comme lors d’autres Aventures de David Sarel dans l’univers des sports mécaniques, pilotes réels et personnages de fiction se côtoieront dans le prochain roman de Thierry Le Bras.

La voiture de pointe du Team Vivia sera donc pilotée par :

- Bastien Brière ;

- Damien Brémant ;

- Oucha Predipe.

Bastien Brière est un pilote bien réel. Il sera d’ailleurs l’auteur de la préface de la prochaine Aventure de David Sarel dont la sortie est programmée pour les 24 Heures du livre au mois d’octobre prochain.

Bastien est né au Mans le 24 mai 1983. Comme Sébastien Loeb, il a découvert la compétition à travers la gymnastique sportive qu'il a pratiquée très jeune (à partir de 5 ans), puis par les compétitions de karting qu'il pratique depuis l'âge de 13 ans. Il a effectué la saison 1998 en catégorie Cadet, puis la saison 1999 en catégorie PROMO 2 et la saison 2000 en PROMO JUNIOR (réservée aux jeunes âgés de 16 à 20 ans). Il a suivi une formation et une progression régulière qui lui a permis d'obtenir de très bons résultats.

En juillet 2000, Bastien s'est inscrit à l'école de pilotage sur monoplace (Formule Renault) de l'AUTOMOBILE CLUB DE L'OUEST, au Circuit Bugatti du MANS. Le stage de formation qu'il a effectué lui a permis d'accéder aux sélections, puis à la finale qui a eu lieu en décembre 2000. Classé second de cette finale, il a pu incorporer la FILIERE FFSA et participer en 2001 au Championnat de France de FORMULE RENAULT ELF CAMPUS. En 2002 et 2003, il a participé au Championnat de France de FORMULE RENAULT, puis l’année suivante au Championnat WORLD SERIES LIGHT de FORMULE NISSAN avec l'équipe française EPSILON SPORT. Bastien a réalisé d’excellentes performances en monoplace, notamment des pole positions et plusieurs podiums.

Comme tout pilote manceau, Bastien Brière rêve des 24 Heures du Mans depuis l’âge où il  jouait encore aux petites voitures sur le parquet de sa chambre. Du rêve à la réalité, il n’y a qu’un pas pour ce jeune homme sérieux et déterminé. En 2003, il devient le plus jeune pilote européen à participer aux 24 HEURES DU MANS au sein de l'équipe WELTER RACING (WR) en prototype. Il retrouvera l’équipe aux 1000 kilomètres du Mans 2003 puis aux 24 Heures 2004. En 2005, il intègre l’équipe Courage.

En 2006, le Team Vivia décide de faire de lui un de ses pilotes de pointe pour le Championnat LMS. Bastien pilote le proto Vivia LMP 2 dans toutes les manches du championnat.

Damien Brémant remplace au pied levé Philippe Tranech, l’équipier habituel de Bastien sur le proto LMP 2. Contrairement à Bastien, Damien et Philippe sont des personnages de fiction. Il faudra donc attendre la sortie du prochain roman de Thierry Le Bras pour connaître la cause de l’indisponibilité du Vannetais Philippe Tranech aux 24 Heures… Vous imaginez bien qu’elle est liée au scénario !

Heureusement pour le Team Vivia, la date du Grand Prix du Canada ne coïncide pas avec celle des 24 Heures cette année. Cela permet à Damien, pilote de Formule 1, de courir au Mans.

A 25 ans, Damien Brémant fait partie des valeurs sûres du sport automobile français. Il a remporté son premier Grand Prix cette saison au volant d’une Priceley. Managé par Freddy Vivien depuis le début de sa carrière, ce jeune Lorientais très proche du Clan Vivia – il est depuis l’école primaire le meilleur ami d’Arnaud Trélor, un des cousins de David - entend respecter sans réserve la stratégie de l’équipe aux 24 Heures. Pas question pour lui de surpiloter en début de course aux dépens de la mécanique.

« Je veux vraiment gagner, mais pour passer la ligne d’arrivée en tête, il faudra d’abord que la voiture roule encore dimanche après-midi, affirme-t-il. Avec Bastien, nous nous sommes bien entendus d’entrée. Nous formerons un équipage solide. Je ne connaissais pas Oucha avant les essais préliminaires, mais il n’y a pas de raison pour qu’elle ne fasse pas sa part de boulot. »

Oucha Predipe est aussi un personnage de fiction. Incroyablement belle et sensuelle, terriblement mystérieuse, cette jeune femme de nationalité indienne vit la plupart du temps à Londres. Son rêve, devenir la première femme à piloter régulièrement en Formule 1. En attendant, Oucha participe au Championnat de F 3 britannique et à quelques épreuves d’endurance. Si des accords commerciaux importants ne sont pas étrangers à son incorporation au  Team Vivia, les temps qu’elle a réalisés en essais privés montrent que sa place dans l’équipe n’est pas usurpée.

Pour tout savoir sur cette prochaine Aventure de David Sarel, il faudra attendre le mois d’octobre prochain. Mais en attendant, plongez-vous dans l’atmosphère des premières aventures de David Sarel, le héros de fiction particulièrement attachant dont Thierry Le Bras raconte les aventures dans ses romans parus aux Éditions Astoure (cf : http://astoure.site.voila.fr ) , notamment « Circuit mortel à Lohéac » et « Faits d’enfer à Carnac ».

00:48 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.