Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2006

COMBATTONS L'AUTOPHOBIE (2)

Politocards Citroënistes

            Rares sont aujourd’hui les politiciens qui osent afficher de la sympathie pour le sport automobile, ni d’ailleurs tout simplement pour la voiture.

            Au dernier Mondial de l’automobile, Jacques Chirac évita de visiter les stands Porsche et Ferrari. Il s’inspira ainsi de son prédécesseur et « Grand ami » Valéry Giscard d’Estaing qui, lorsqu’il était président, refusa purement et simplement de se rendre au Salon de l’auto.

En matière d’automobile, les goûts de notre président actuel se seraient-ils arrêtés à la CX ? Une fois en retraite, songera-t-il à troquer sa C 6 de fonction contre une Xantia équipée d’un klaxon qui beugle la cucaracha, véhicule hautement symbolique depuis la diffusion de Caméra café ? Dans cette série humoristique et caustique, rappelons que la berline Citroën sert fidèlement les déplacements de Jean-Claude Convenant, le VRP folklorique et un tantinet alcoolique de l’entreprise. Où s’arrêtera « La tragédie du président » ?

            Un autre homme d’état, un temps grand ami de la France, se distingua lui-aussi par son amour d’une Citroën. La scène, totalement véridique, se déroula en 1975. Un chef d’état africain fut en effet proclamé vainqueur d’un rallye au volant d’une SM. Il s’agissait du redoutable Idi Amin Dada. Le sinistre dictateur se considérait comme un grand sportif. Il avait déjà lancé un défi au boxeur Cassius Clay. Aussi n’hésita-t-il pas, lorsqu’il eut donné le départ du premier Rallye de l’Unité Africaine, à embarquer toute sa famille dans la SM que venait de lui offrir le gouvernement français dont un certain Jacques Chirac était alors premier ministre, et à se lancer dans la compétition.

            Il franchit la ligne d’arrivée avant les autres concurrents, mais après avoir emprunté quelques raccourcis… Ses adversaires, redoutant sans doute le rigueur du régime carcéral local et le goût immodéré de leur président pour les exécutions sommaires et les crocodiles, jugèrent prudent d’éviter toute réclamation !

            Comme quoi, lorsque les politocards s’intéressent à l’automobile, il faut s’inquiéter.

Georges Pompidou posséda une Porsche. Sa femme et lui ne cachaient pas leur goût de la vitesse. François Mitterrand ne dissimula jamais son amitié pour Guy Ligier et soutint son défi d’une écurie française de F1. Jacques Chirac refuse quant à lui de regarder les plus belles voitures et ne voit dans l’automobile qu’un facteur d’insécurité…

                                                                                                                        Thierry Le Bras

PS :

Que les Citroënistes se rassurent, ce billet d’humeur n’est pas destiné à les choquer ni à dénigrer leur marque favorite. Ce n’est pas de leur faute si un président universellement raillé associe son image à un modèle trentenaire dont nous rappellerons qu’il se révéla, à son époque, un excellent véhicule. Ils ne sont pas responsables non plus des élucubrations du dictateur africain au volant d’une voiture qui constitua un véritable joyau de technologie.

Et ces images peu valorisantes pour la communication de la marque au double chevron sont largement compensées, effacées même, par les exploits du magnifique Sébastien Loeb au volant de la Xsara WRC !

            Pour ceux qui découvriraient ce blog, précisons qu’il est consacré à David Sarel, un héros de fiction particulièrement attachant dont Thierry Le Bras raconte les aventures dans ses romans parus aux Éditions Astoure (cf : http://astoure.site.voila.fr ) , notamment « Circuit mortel à Lohéac » et « Faits d’enfer à Carnac »

Pilote de haut niveau, David Sarel défend chaque week-end la cause du Team Vivia sur les circuits. La semaine, il enlève sa combinaison et revêt sa robe d’avocat pour défendre celle de ses clients.

            Pilote et avocat, David ne saurait rester insensible aux méfaits de l’hystérie autophobe.

13:03 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.