Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2009

DAVID HALLYDAY ET LE MENTAL DES PILOTES

DAVID HALLYDAY PILOTE.jpg

« Hight, Hight », chante David au début de sa carrière. Une devise que le fils de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan sait aussi appliquer à la compétition sportive.

           

David ne recule pas devant les défis. Lorsque sa passion le conduit à prendre le volant en compétition, il débute directement en Formule 3. Nous sommes en 1990 et ses concurrents s’appellent Olivier Panis, Yvan Muller ou Arnaud Trévisiol.

 

« David se débrouillait bien, se souvient d’ailleurs Arnaud. En outre, c’est un garçon très sympa. Sa participation fut bénéfique pour la Formule 3 ».

 

En 1991, David poursuit son apprentissage au volant d’un proto Peugeot 905.

7.jpg

Au cours des années qui suivent, il donne la priorité à sa profession de chanteur. En 1998 et 1999, il fait des apparitions remarquées au volant d’une 406 en Supertourisme. Il parvient à monter sur le podium dans cette discipline professionnelle de haut niveau.

 

Puis David Hallyday découvre les courses de GT. Il pilote une Ferrari 360 Modena du JMB Racing et remporte le titre de Champion de France GT 2001. Le chanteur est désormais un pilote de haut niveau qui n’hésitera pas à participer aux 24 Heures du Mans sur un prototype Courage.

 

Lorsque l’ancien pilote de F 1 Philippe Alliot lui propose de créer avec lui le team Force One, David adhère au projet. « Avoir son propre team demande de se battre pour arriver à bâtir quelque chose de bien. Dominer une difficulté est la seule manière d’évoluer. »

david hallyday,cyril viguier,dhvc,course automobile,mental des pilotes

En 2004, David fait le choix audacieux d’engager une Pagani Zonda en LMES. Comme la voiture manque de fiabilité, il dispute aussi le Championnat de France GT avec Bruno Besson au volant d’une Viper. David et Bruno se battront pour le titre jusqu’à la dernière course. Trahis par la mécanique, ils terminent seconds.

 

Depuis, David a disputé  et terminé plusieurs fois les 24 Heures du Mans. Il a aussi brillé dans d’autres épreuves, notamment des manches du Championnat de France GT dont le niveau est très relevé.

 

David Hallyday et son ami Cyril Viguier se sont récemment lancés dans un nouveau défi, la création d’une société de production dont la dénomination est composée par leurs initiales, DHVC. Leur concept intègre des biographies de pilotes que nous avons hâte de voir à l’écran.

 

Nul doute que les deux compères sauront développer l’énergie nécessaire à la finalisation de leurs projets. « … Pour avoir participé aux 24 Heures du Mans, je peux te dire que ton voisin sur la grille de départ se fout de savoir qui tu es et que tu dois être dans le même état d’esprit. Il faut avoir là des instincts primitifs pour combattre et les appliquer au quotidien… » Tout un programme, celui qui fait les gagneurs !

Vous pouvez également me retrouver sur http://circuitmortel.com , https://gotmdm.com/driver/ et http://polarssportsetlegendes.over-blog.com/

QUELQUES LIENS

Parmi les clés de la victoire aux 24 Heures du Mans, la gestion des conditions météorologiques délicates (docufiction) http://bit.ly/25TaV2X

Vintage, Icônes des sixties, Ford GT40, Cobra, Johnny Hallyday, Le Mans http://bit.ly/1v5ECHl

Philippe Georjan héros de fictions mécaniques au temps Vintage http://bit.ly/2h2yxul

Suivez-moi sur Twitter  https://twitter.com/ThierryLeBras2

Et pourquoi pas sur Facebook ? http://www.facebook.com/thierry.lebras.18

Thierry Le Bras