Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2007

Coup du chapeau pour Yoann Bonato !

medium_YOANN_BONATO_8.jpgYoann Bonato signe sa troisième victoire en catégorie R2 lors du rallye de Catalogne

Après ceux acquis en Finlande et en Allemagne, Yoann Bonato a ajouté un nouveau succès à son palmarès mondial, le week-end dernier en Espagne. Pour la troisième fois consécutive, le pilote isérois a en effet placé la Citroën C2 que la FFSA, PH Sport et BFGoodrich lui confiaient, sur la plus haute marche du podium de la catégorie R2. Associé à Benjamin Boulloud, Yoann Bonato a également inscrit son quatrième point dans le cadre du Championat Junior de la FIA.

Comment votre troisième victoire de rang en catégorie R2 s’est-elle dessinée ?
« Assez rapidement. Le rallye de Catalogne a débuté sous la pluie ce qui n’est jamais évident pour prendre la ‘température’ d’une épreuve. Malgré cela, j’ai surtout pu trouver mes marques rapidement. La Citroën C2 R2 est de toute manière une auto très facile à emmener. Nous avons signé un bon chrono dès la première spéciale qui faisait un peu plus de 25 kilomètres. Puis, comme nous avons maintenu le même rythme dans la suivante, cela nous a permis de disposer d’une avance déjà relativement importante (de l’ordre d’une minute, ndlr) sur notre plus proche adversaire. Ensuite, il a surtout fallu faire très attention de ne pas se déconcentrer. J’ai gardé un niveau assez soutenu tout au long du rallye, notamment lors des chronos les plus longs. Finalement, on ne s’en sort pas trop mal avec 12 meilleurs temps (sur 18, ndlr), la C2 a été une nouvelle fois très fiable. »

Quelle comparaison faites-vous entre les rallyes de Finlande, d’Allemagne et de Catalogne que vous venez de disputer ?
« Ce sont trois épreuves vraiment très différentes. Les deux premières ont un caractère et un profil très particuliers. L’Espagne ressemble davantage à ce que je connais en France. C’est un peu comme le Mont Blanc mais globalement, les routes sont encore plus larges. Le bitume est propre, bien noir, bien lisse et très sinueux. Et souvent, trois voitures peuvent y passer de front. En tous les cas, c’est un rallye splendide avec des routes taillées pour la discipline et sur lesquelles il est nécessaire d’avoir un pilotage très fin et tout en trajectoires. Franchement, j’ai adoré !»

Y avez-vous acquis autant d’expérience que lors de vos deux dernières épreuves ?
« Oui, bien sûr ! C’est un rallye rapide où la constance prime avant toute chose. Cela parait plus simple qu’en Allemagne mais ce n’est tout de même pas évident à négocier. Il ne s’agit pas de s’emmêler les pinceaux dans tous ses enchaînements sinon le risque de perdre beaucoup de temps est là… Et puis, il y a aussi une méga ambiance. Les Espagnols sont très chauds et très fans de rallye ! »

Quel restera votre meilleur souvenir de la Catalogne ?
« Sans hésiter une seconde : la spéciale de ‘Coll del Grau’. C’est très large, il faut avoir un pilotage super propre et surtout garder le fil de la trajectoire. C’est splendide ! »

La FFSA, PH Sport et BFGoodrich vous confieront toujours une Citroën C2, mais cette fois dans sa version Super 1600, le week-end prochain lors du Rallye de France-Tour de Corse. Comment appréhendez-vous ce nouveau défi ?
« Déjà, c’est extraordinaire pour nous d’être au départ du Tour de Corse sur cette auto qui nous permettra de viser plus haut en Championnat Junior FIA ! Le shake down de jeudi prochain nous servira de test. J’espère pouvoir prendre rapidement la mesure de la Super 1600 pour être compétitif le plus tôt possible en course… »

Communiqué de presse FFSA
_____

Pour tout savoir sur Yoann Bonato et Benjamin Boulloud, rendez sur leur site :
http://perso.orange.fr/yoann.bonato/accueil.htm __

_
La course automobile nous offre parfois des scénarii pleins de suspense. Les enjeux financiers comme les stratégies d’investissement les plus sauvages y jouent un rôle considérable.

Vous aimez les émotions que procure la course automobile et vous souhaitez les retrouver dans des fictions ?

C’est possible, découvrez les nouvelles et romans rédigés par Thierry Le Bras qui mettent en scène l’avocat –pilote David Sarel :
- des nouvelles (fictions courtes) sont en ligne dans les archives de ce blog ;
- les romans, pour l’instant « Circuit mortel à Lohéac », « Faits d’enfer à Carnac » et « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans » ont été édités par les Éditions Astoure (diffusées par Breizh).

13:50 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.