Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2007

NICO ROSBERG POSITIVE

medium_VIGNETTE_NICO_ROSBERG.18.jpg« L’aspect positif est que je sens que j’ai été dans le coup tout le week-end », déclare Nico Rosberg à l’arrivée du Grand-Prix de Grande-Bretagne où il termine douzième.

De fait, Nico a particulièrement brillé durant les séances d’essais libres où il s’est classé deux fois cinquième.

Hélas, un incident technique gâche sa qualification. «
J'ai eu un problème technique sur la voiture qui m'a fait perdre beaucoup de vitesse de pointe, jusqu'à 20km/h, témoigne-t-il. C’est décevant. »

Quelques pilotes se montrent particulièrement brillants dès qu’il s’agit de doubler dans le peloton de la Formule 1. Existerait-il un fighting-spirit finlandais ? Kimi excelle dans cet exercice. Et Nico (allemand par sa mère, finlandais par son père Keke) rappelle beaucoup son « demi-compatriote » dès qu’il s’agit d’attaquer ceux qui le précèdent.

" Etant donné que je devais partir de si loin (17ème), nous avions opté pour une stratégie agressive, explique Nico. J’ai passé plusieurs voitures au début, ce que j’ai aimé. Puis, j’ai été bloqué derrière Coulthard. Il s’est complètement loupé, il est sorti large et il m’a poussé dans l’herbe. Après ça, je n’ai pas eu d’autre chance de le passer… »

De fait, Nico nous a gratifiés d’un superbe départ et de très beaux dépassements. Et une nouvelle fois, il se montre fort courtois dans ses commentaires. Car vu de l’extérieur, l’attitude de Coulthard ne paraissait pas très raisonnable. L’Écossais sait claquer les portes. Défendre sa position représente certes un droit, mais l’abus d’un droit devient contestable, surtout lorsque ce comportement menace un pilote plus rapide de finir sa course hors de la piste.
_
La F1 nous offre parfois des scénarios pleins de suspense. Les enjeux financiers comme les stratégies d’investissement les plus sauvages y jouent un rôle considérable.

Vous aimez les émotions que procure la course automobile et vous souhaitez les retrouver dans des fictions ?

C’est possible, découvrez les nouvelles et romans rédigés par Thierry Le Bras qui mettent en scène l’avocat –pilote David Sarel :
- des nouvelles (fictions courtes) sont en ligne dans les archives de ce blog ;
- les romans, pour l’instant « Circuit mortel à Lohéac », « Faits d’enfer à Carnac » et « Chicanes et Dérapages de Lorient au Mans » ont été édités par les Éditions Astoure (diffusées par Breizh).

13:15 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Commentaires

Un bien joli article! J'ai été décue lors de sa qualif mais il est quand meme bien revenu! Devant son coéquipier de plus c'est super! Dommage pour le petit accrochage avec David j'aurais bien voulu voir s'il aurait continuer a doubler si bien...
Vu le travail et les belles séances d'essai qu'il fait, je pense qu'un jour ca va payer! c'est certain! Contente de voir qu'encore une fois, le beau Nico en a dans la tête aussi car il sait bien garder son calme! ( clin d'oeil par rapport au policier ou gendarme? de Magny-Cours!!) ;)

Écrit par : mimi24 ou emylie | 10/07/2007

Les commentaires sont fermés.