Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2006

BRAVO BRIAN !

IL A SU REBONDIR

Il n’existe pas de grande carrière sans déceptions ni accidents de parcours. Michel Jazzy, Éric Tabarly, Bernard Hinault, Ayrton Senna, Kimi Raïkkönen, tous ont connu les affres du résultat qui ne correspondait pas à leurs attentes.

La compétition de haut niveau ne ressemblera jamais à un long fleuve tranquille. Comment pourrait-il en être autrement dès lors qu’elle oppose des concurrents motivés par une volonté de gagner hors du commun ?

            Le propre d’un grand champion est de savoir puiser une nouvelle force dans l’analyse de la compétition qu’il n’a pas réussie comme il le souhaitait.

            Naturellement talentueux, fort mentalement, maître de ses émotions, Brian a prouvé qu’il fait partie de la race des seigneurs en remportant la médaille d’argent aux championnats du monde de patinage artistique. D’autres médailles suivront, dont certaines d’or, n’en doutons pas !

Et bonne chance au livre de Brian Joubert. Pour ma part, je ne l’ai pas encore lu, mais je compte bien combler cette lacune dans les prochains jours !

                                                                                                            Thierry Le Bras

PS :

Les héros de fiction liés au sport ne sont pas nombreux dans la littérature policière. Moins que les commissaires ou les détectives privés en tout cas. Mais depuis quelques mois, David Sarel défend la cause des automobiles Vivia sur les pistes le week-end et celle de ses clients (souvent des sportifs de haut niveau) dans les prétoires durant la semaine.

« Les personnages de fiction vivent quelque part dans un univers parallèle », affirmait l’écrivain Serge Dalens. Dans ce monde, David s’intéresse aux performances des pilotes automobiles bien sûr, mais aussi de champions d’autres disciplines. Et parmi ses sportifs préférés figure Brian Joubert (cf. chronique du 3 mars 2006 sur ce blog dédié aux aventures de David Sarel, mon personnage récurrent, ainsi qu’à ses coups de cœur et ses coups de gueule qui sont aussi les miens).

Retrouvez les aventures les plus palpitantes de David Sarel, pilote et avocat, dans les romans de Thierry Le Bras publiés aux Éditions Astoure (cf : http://astoure.site.voila.fr ) , notamment « Circuit mortel à Lohéac » et « Faits d’enfer à Carnac ».

13:11 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.