Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2007

JEAN RÉDÉLÉ NOUS A QUITTÉS

medium_BERLINETTE.jpgJean Ragnotti au Tour de France Auto Historique

Quel point commun entre Didier Pironi, José Dolhem, Jean- Pierre Jaussaud, Michèle Mouton, Marie-Claude Beaumont, Lella Lombardi, Marie-Charlotte Verney, Patrick Depailler, Jean-Pierre Jabouille, Gérard Larrousse, Alain Serpaggi, René Arnoux, Jean Ragnotti, Éric Comas, Gérard Larrousse, Jean-Claude Andruet, Jean-Luc Thérier, Jean-Pierre Nicolas, Jacques Henry, Guy Fréquelin, Bruno Saby, Jean-Pierre Beltoise et bien d’autres pilotes de très haut niveau ?

A un moment ou l’autre de leur carrière, ils ont tous piloté une Alpine. Pas forcément une Berlinette, parfois une A 310, ou une voiture de circuit comme par exemple la A 442 B avec laquelle Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud s’imposèrent aux 24 Heures du Mans 1978.

La Berlinette fit aussi la joie de plusieurs générations de gentlemen drivers souvent très rapides. N’est-ce pas messieurs Pierre Désilles, Marcel Grué, Maurice Nusbaumer, Jacques Cauchy, Pierre Prié, Patrick Bourdais (le papa de Sébastien), Didier Calmels, Noël Guittet, Panic, et je sais que j’en oublie beaucoup.

Jean Rédélé, créateur des Alpine s’est éteint le 10 juillet 2007 à l’âge de 85 ans des suites d’une longue maladie.

Sincères condoléances à sa famille et à tous ses proches.

Jean Rédélé ne disparaît pas tout à fait. Il survivra au travers de son œuvre, la Berlinette et la longue lignée de ses descendantes.

17:10 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.